• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
French (Fr)English (United Kingdom)

Parlar Gascon

Imprimer PDF

La langue d’Oc, celle du sud de la France de jadis, a connu un déclin rapide dans la deuxième partie du XXème siècle. L’Occitan, la langue célébrée par Jasmin le poète agenais, avec ses variantes (le Gascon, le Languedocien, le Limousin…) et sa multitude de particularités locales, les patois, était l’outil de communication de la vie courante de nos ancêtres. A la ville, à la campagne, la plupart des échanges oraux se faisaient en patois. Places des marchés, champs de foires, cafés, travaux agricoles, repas de famille, reproches ou louanges, la vie résonnait de ce parler qui s’estompe progressivement au rythme où disparaissent ceux qui l'ont pratiqué.

La langue française, bien qu’elle fût enseignée et imposée par l’école ou bien utilisée par l’administration, ne parvenait pas à gommer des siècles de pratique orale. Mais les médias grandissants des soixante dernières années ont définitivement assis la suprématie du français en tant que langue unique de communication jusqu'au plus profond du territoire.

Ceux qui sont nés avant la deuxième guerre mondiale, outre leur parfaite connaissance du patois, ont ce petit quelque chose en plus, notamment dans l’accent, que n’arrive pas forcément à reproduire celui qui est né après, à une époque où les trente glorieuses opéraient déjà leur formidable changement de société.

Mais les anciens qui ont connu l’âge d’or du patois sont là pour témoigner de ce parler tout naturel pour eux. Ils n’ont pas appris le patois. Tout petits, dans leur foyer, ils l’ont capté par imprégnation au contact de leurs parents qui le parlaient quotidiennement pour tous les actes de la vie. 

Ecoutons quelques extraits de conversations de nos anciens qui aiment à se retrouver lors de soirées* où le gascon est la seule langue autorisée, suscitant la curiosité des jeunes qui viennent les écouter. Merci à eux de nous rappeler un temps qu’on a du mal à imaginer. Qu’ils puissent le faire le plus longtemps possible avec nous...
* soirées organisées par l'Association Rencontres et Loisirs  (voir le reportage vidéo)

L'ENSEIGNEMENT de l'OCCITAN

Depuis janvier 2010, des cours de gascon ont lieu chaque vendredi de 18h30 à 20h en période scolaire à la mairie de Cocumont. Avec le concours de l'I.E.O. (Institut des Etudes Occitanes d'Aquitaine), sous l'égide d'ATP Marmande et de Rencontres et Loisirs de Cocumont, un groupe "d'étudiants" de tous âges se retrouve ainsi chaque semaine pour assister aux cours très attrayants dispensés par Rémi Roussille le professeur  (voir le reportage vidéo)

Vous êtes ici : UN VILLAGE ATTRACTIF Le Gascon