• Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille
French (Fr)English (United Kingdom)

La vigne et le vin

Imprimer PDF

JavaScript est désactivé!
Pour afficher ce contenu, vous devez utiliser un navigateur compatible avec JavaScript.

Depuis 2010, FESTIVINO aura permis aux Vignerons du Marmandais de renouer avec une tradition festive fortement ancrée :

l’organisation de la fête du vin.

FESTI VINO : un gros succès !

Portée par l’ODG (Organisme de Défense et de Gestion de l’Appellation Marmandais) et soutenue par les communes de Beaupuy et de Cocumont, ainsi que par les collectivités territoriales (VGA, Conseil Général et Conseil Régional), cette  manifestation d’une ère nouvelle a le mérite de fédérer tous les acteurs du milieu viticole (coopérateurs et indépendants) et les Institutionnels dans une même volonté de soutien à la viticulture, filière particulièrement fragilisée sur le plan économique. Organisée à Cocumont, autour d’un grand marché des producteurs de pays et dotée d’une programmation artistique de grande qualité, cette fête désormais fixée au dernier week-end de juillet, connaît un énorme succès populaire attirant plusieurs milliers de personnes sur les deux jours.  


Au cours des siècles…

L’histoire de Cocumont a toujours été intimement liée à celle de son vignoble. Autour de la Vieille Eglise, des moines bénédictins, bâtisseurs et vignerons, ont exploité cette terre à partir du 11ème siècle. Mais on peut raisonnablement penser que la culture de la vigne s’était déjà développée ici à partir du 3ème ou 4ème siècle après Jésus-Christ. Sous l’influence d’une forte expansion du commerce fluvial en vallée de Garonne, au cours du Moyen Age, les vins du " Haut Pays ", concurrents mais complémentaires de la production bordelaise, vont bénéficier de l’essor du commerce avec l’Angleterre. Les vins de Cocumont rejoindront le port de Bordeaux par la Garonne couthuraine. Les superficies viticoles recensées sur la commune varieront largement au gré des aléas économiques. De 112 hectares recensés en 1672, le vignoble communal atteindra 630 hectares en 1907 !

Des aléas du 19ème au miracle de la coopération ...

La crise du phylloxéra n’épargnera pas les vignobles aquitains (1876). Dans le Marmandais, le vignoble sera patiemment reconstitué. Il survivra également à la grave crise de surproduction viticole de 1907 mais ne pourra plus profiter de la dénomination " Vin de Bordeaux ". Dès lors, les vins du Marmandais vont devoir se faire un nom !

En 1955, l’appellation VDQS Côtes du Marmandais est créée. Sur la rive gauche de la Garonne, Cocumont est la seule commune à affirmer sa vocation vigneronne ! Deux ans plus tard, la Cave de Cocumont voit le jour.

Elle va être pendant plus de 40 ans la locomotive d’une appellation qui entrera dans la prestigieuse famille des A.O.C. le 2 avril 1990.

Fusions et restructurations : les nouveaux défis du 21ème siècle.

A l’aube du 21ème siècle, Cocumont est devenue la première commune viticole du Marmandais, mais au-delà, du Lot-et-Garonne ! Ici, la vigne est partout. Ce patrimoine est l’héritage d’un savoir-faire maîtrisé et d’un terroir d’exception ! Quelques vignerons indépendants apportent à l’Appellation un surcroît de notoriété. Coopérateurs et indépendants sont regroupés au sein de l’O.D.G. Côtes du Marmandais (Organisme de Défense et de Gestion).

La Municipalité de Cocumont adopte un nouveau logo et sa devise : "Cocumont, Terroir d’Aquitaine". Les rues de notre village prennent des noms chantants d’anciens cépages présents dans la commune avant 1960 : rue de la Moustousère, rue de la Dame blanche, avenue de la Folle rouge…

Mais la crise viticole mondiale qui frappe durement la viticulture oblige notre Appellation à s’adapter.

En 2004, la cave de Beaupuy et celle de Cocumont fusionnent donnant naissance à la cave du Marmandais. Depuis 2005, le vignoble se restructure. Des arrachages tentent d’apporter une réponse aux problèmes nés de la crise (surproduction et stocks).

Dans un contexte économique mondial difficile, la viticulture marmandaise fait le dos rond. Elle s’efforce de s’adapter aux exigences et au nouveau défi de ce siècle, comme elle a toujours su le faire au cours de sa longue et prestigieuse histoire…

En 2006, la municipalité de Cocumont a souhaité mettre en avant ce terroir de Cocumont. Un documentaire vidéo de 15 minutes a été réalisé sur l'état du vignoble, son histoire, son implication dans le village.

 La vigne toute une histoire
Vidéo : Bernard LATASTE
Textes : Jean-Luc ARMAND
Voix off : Véronique Mattera-Manent, Jodie Manent et Denis Mourguet

Vous êtes ici : UN VILLAGE ATTRACTIF La vigne et le vin